Bonjour,
virtualisation

Un petit billet pour coucher sur l'écran la procédure d'installation de QEMU-KVM allié à une GUI virt-manager sous ArchLinux.

QEMU est un logiciel de virtualisation fonctionnant sous GNU/Linux qui permet d'émuler un ou plusieurs systèmes d'exploitations sur votre ordinateur hôte.

KVM est un fork de QEMU apportant le support du module KVM qui améliore sensiblement la vitesse de virtualisation. Même si dans cet article, nous allons utiliser à proprement parler le logiciel KVM, j'utiliserai quand même l’appellation QEMU/KVM.

D'abord, une petite vérification de la capacité de votre processeur à utiliser correctement le module KVM :

egrep '^flags.*(vmx|svm)' /proc/cpuinfo >/dev/null && echo OK || echo KO

Si vous avez OK, vous pouvez passer aux étapes suivantes, sinon il faudra vous contenter de QEMU tout seul.

Voici les paquets dont nous avons besoin et leur intérêts :

  • qemu-kvm : le logiciel qui va vous permettre d'émuler vos machines.
  • virt-manager : une GUI pour gérer vos machines virtuelles.
  • dnsmasq : Forwader DNS et serveur DHCP léger, indispensable pour fournir du réseau à vos machines émulées.
  • virtinst : CLI permettant de gérer le provisionning des machines virtuels.
  • libvirt : API pour dialoguer avec vos machines virtuelles (openvz,kvm,qemu,virtualbox,xen,etc..)

Maintenant, il suffit de les installer avec votre gestionnaire de paquet favoris :

yaourt -Sy qemu-kvm virt-manager dnsmasq virtinst libvirt

Afin de pouvoir utiliser notre application en tant qu'utilisateur, il est necessaire de vous mettre dans le groupe KVM :

sudo usermod gamoth -aG kvm

Pour ceux qui ont la chance de supporter le module KVM (cf ligne de commande plus haut), il est temps de le charger :

sudo modprobe -v kvm

Et selon la marque de votre processeur de charger également l'un des deux modules suivants :

sudo modprobe -v kvm_intel
sudo modprobe -v kvm_amd

Ensuite, il est necessaire de lancer le daemon vous permettant de communiquer avec vos machines virtuelles :

sudo /etc/rc.d/libvirtd start

Les paramétrages précédents ne sont valables que pour la session en cours. Aussi, pour éviter ces manipulations à chaque utilisation de votre solution de virtualisation, je vous conseille de modifier le rc.conf :

sudo nano /etc/rc.conf :
MODULES=(kvm kvm_amd ...)
DAEMONS=(libvirtd ...)

Ensuite, il vous suffit de lancer la commande pour pouvoir bénéficier de votre travail:

virt-manager

Pour plus d'information sur l'utilisation de l'outil en lui-même, je vous renvoie vers ce billet très complet de NicoLargo.

A tantôt tout le monde !