Bonsoir,

Un petit billet rapide pour une astuce rapide. J'ai souvent entendu parler de supprimer les locales pour gagner de la place sur son système. Mais, je n'ai jamais creuser pour connaître leur emplacement et leur utilité dans le système. Je vais essayer de vous les définir avant de les tuer. C'est plus honnête.

Les locales, ça sert à quoi ?

Un rapide historique pour répondre à cette question :

Créé par des informaticiens américains, le système Unix était originellement destiné à des utilisateurs anglophones. La diffusion des systèmes de la famille Unix (dont GNU/Linux) vers des publics de langues et de cultures différentes a conduit leurs développeurs à introduire des paramètres régionaux (locale). Ces derniers permettent par exemple de fixer la langue d'affichage des messages, le format des dates ou des nombres. Les paramètres régionaux se présentent à l'utilisateur sous la forme de variables prédéfinies dont le nom commence par LC_.

Où sont les locales ? les locales ??

Ces différents dossiers et fichiers sont situées dans /usr/share/locale. Les locales pour chaque langues sont regroupées en sous repertoires. Sur mon ordinateur portable, ces locales ne prennent pas forcément beaucoup de place mais c'est toujours ça de pris.Baobab_locales

Extermination locales !

Pour ce faire, nous allons installer l'utilitaire localepurge depuis AUR. Ce logiciel automatise la suppression des locales qui ne nous sont pas utiles.

yaourt -S localepurge

Lors de cette compilation, rien à déclarer ;)

Il s'agit ensuite de dire à ce programme ce qui nous arrange de garder sur notre système. Nous allons donc éditer en root le fichier /etc/locale.nopurge :

MANDELETE
SHOWFREEDSPACE
VERBOSE
fr
fr_FR
fr_FR@euro
fr_FR.UTF-8

Et ensuite, étape la plus réjouissante, on extermine tout :

#localepurge

Sur mon ordinateur portable, j'ai gagné 200Mo, sur mon fixe 500Mo ! Cela peut être utile avant de faire des images systèmes ou autres sauvegardes.

I'll be back.